Qui dit « études supérieures » dit également « premiers instants d’indépendance ». En effet, chaque année, des milliers d’étudiants décident de quitter leur cellule familiale pour emménager dans un appartement à proximité de leur école. Bien qu’il s’agisse d’une expérience excitante, trouver son premier chez-soi n’en reste pas moins compliquée. Entre les papiers à fournir, le garant à trouver et toutes les annonces à parcourir, trouver un logement n’est pas une mince affaire. Heureusement, Les Belles Années sont là et ont quelques conseils à vous donner pour vous aider dans votre recherche !

1 - Définissez votre budget

Avant toute chose, il est important de déterminer quel montant vous pouvez consacrer à votre loyer chaque mois. Pour ce faire, nous vous conseillons d’établir un budget prévisionnel dans lequel vous comptez toutes les charges que vous allez avoir comme les courses, les factures d’électricité, les abonnements, etc. De cette manière, vous pourrez facilement estimer le montant de votre loyer et cibler les appartements qui vous conviendront le mieux. Selon votre profil, vous pouvez également profiter d’aides comme la bourse étudiante, l’aide personnalisée au logement (APL) ou encore l’aide mobili-jeune : n’oubliez pas de les prendre en compte.

2 - Trouvez le type de logement qui vous convient

Le facteur qui va vous permettre de trouver le bon compromis entre le loyer et le style de vie, c’est le type de logement que vous choisissez. En effet, vous avez plusieurs possibilités comme vivre seul, en colocation, dans une résidence étudiante ou même dans une cohabitation intergénérationnelle. Chacune de ces options a des avantages comme le fait d’avoir un appartement plus volumineux dans le cas d’une colocation, d’avoir des prestations en plus du logement comme une salle de sport pour les résidences étudiantes, ou d’avoir un loyer moins cher pour les cohabitations intergénérationnelles. Le plus important, c’est de trouver celui qui correspond le mieux à votre situation mais, surtout à vos envies !

3 - Préparez votre dossier

  • Sur le marché de l’immobilier, c’est souvent « premier arrivé, premier servi ». La demande est en effet très forte et plus vite vous déposerez votre dossier complet, plus vous aurez de chance d’obtenir le logement que vous souhaitez. Pensez donc à le préparer en amont de votre visite afin de pouvoir le transmettre au bailleur ou à son représentant si l’appartement vous intéresse. Voici la liste des documents qui pourront vous être demandés :

Pour l’étudiant :

  • Une carte d’identité ou un passeport en cours de validité*
  • Justificatif d’inscription dans une école ou liste des vœux Parcoursup
  • Pour les stages : convention de stage
  • Attestation d’hébergement à titre gratuit

Pour le garant :

  • Carte d’identité ou passeport
  •  3 derniers bulletins de salaire
  •  Contrat de travail
  •  Dernier avis d’imposition sur les revenus
  •  Dernière taxe foncière ou 3 dernières quittances de loyer

 

4 - Anticipez votre recherche

Les vacances d’été ou la rentrée des classes sont des périodes fastes où les agences et les propriétaires reçoivent le plus de dossiers. Pour être sûr d’avoir un appartement pour la rentrée, nous vous conseillons d’anticiper un maximum votre recherche afin que vous ayez à la fois le temps de vous installer, mais aussi d’avoir plus de choix. À la fin du mois d’août, les logements se font de plus en plus rares et il devient difficile d’en trouver un qui correspond à vos besoins, alors pensez à vous y prendre tôt ! 

Des éléments à ne pas négliger

Certaines résidences comme celles des Belles Années proposent des prestations qui peuvent vous intéresser, voire vous sembler essentielles, telles que la présence d’un responsable de résidence ou l’accès à une laverie 7/7J 24/24h par exemple. Pensez également à ce que l’appartement que vous allez sélectionner soit :

  • Bien situé, c’est-à-dire à proximité des écoles, des commerces essentiels et des transports en commun pour faciliter votre quotidien
  • Conventionné afin que vous puissiez percevoir des APL
  • Sécurisé afin que vous vous sentiez bien dans votre appartement
  • Neuf afin qu’il soit peu énergivore et que vous puissiez bénéficier de la fibre
  • Meublé afin que vous n’ayez plus qu’à poser vos valises

Avec près de 300 000 habitants, Montpellier se hisse à la 7è place des villes de françaises et figure également 1re au classement des grandes métropoles les plus attractives et résilientes en France*. Douceur de vivre et panoramas enchanteurs font partie du quotidien des Montpelliérains qui sont chaque année de plus en plus nombreux. La population accroît en effet tous les ans et compte parmi les nouveaux arrivants, un nombre important d’étudiants et d’entrepreneurs.

Découvrons ensemble les 5 bonnes raisons d’étudier à Montpellier !

 

*selon le baromètre Arthur Lyod 2022

Une ville étudiante par excellence

Pour cette année 2022-2023, Montpellier réalise une belle percée et décroche la 3è place au classement des meilleures villes étudiantes aux côtés de Toulouse et Rennes. La ville accueille une communauté d’étudiants très importante puisqu’elle représente 18,19 % de la population, soit près de 100 000 personnes. Son ambiance festive, son cadre de vie et la qualité des services de transports en commun lui valent une bonne réputation auprès des jeunes qui s’y installent pour leurs études ici. Une enquête réalisée par letudiant.fr montre par ailleurs qu’elle est plébiscitée par 95 % d’entre eux.

Une ville culturelle et animée

Montpellier dispose à la fois de sites incontournables ainsi que d’un patrimoine riche composé de monuments comme l’Arc de triomphe, la Cathédrale Saint-Pierre ou encore l’Aqueduc Saint-Clément. Bars, restaurants et boutiques animent les emblématiques lieux de la ville à l’image de la place de la Comédie ou de la promenade du Peyrou. Elle dispose également d’une vaste programmation culturelle avec de nombreux concerts et spectacles organisés tout au long de l’année. Les dispositifs mis en place par la ville permettent aux étudiants d’y avoir accès plus facilement. Elle a d’ailleurs déposé sa candidature pour devenir la Capitale européenne de la culture en 2028 et a récemment été retenue pour le second tour ! 

Une offre de formations variée

Montpellier n’est pas surnommée « la surdouée » pour rien ! En effet, avec ses 6 grandes écoles, ses 72 structures de recherches et ses 80 établissements supérieurs privés, elle représente un lieu phare de l’enseignement. Éducation, sciences, ingénierie, économie… Les formations sont variées et permettent à chacun de s’épanouir dans le domaine de son choix. La ville compte d’ailleurs des établissements réputés comme Sup Agro, l’ESICAD ou encore la Faculté de médecine, qui est la plus ancienne au monde encore en activité. 

Un large service de transports en commun

Depuis plusieurs années, la ville investit dans son offre de transports en commun afin d’offrir un service toujours plus performant à ses habitants. Le réseau compte aujourd’hui 41 lignes de bus, des vélos en libre-service ainsi que 4 lignes de tramways, dont une 5ème prévue pour 2025. La gratuité des transports a évolué ces dernières années : initialement proposée pour les moins de 18 ans et les plus de 65 ans les week-ends, elle sera totalement effective pour tous les montpelliérains d’ici fin 2023. Montpellier deviendra alors la première métropole française à instaurer la gratuité des transports en commun pour l’ensemble de sa population ! 

 

Un cadre de vie privilégié

Pour couronner le tout, étudier à Montpellier, c’est également profiter d’un cadre de vie exceptionnel. La ville bénéficie d’un climat doux, rehaussé par près de 300 jours de soleil par an. Les habitants profitent de ces belles journées lors de balades dans les parcs et espaces verts comme le Jardin des plantes ou le bois de Montmaur. À seulement 15 km de chez eux, ils peuvent également se détendre sur les plages et apprécier l’air marin de la Méditerranée. 

 

L’arrivée dans les études supérieures sonne le début d’une nouvelle étape dans la vie des étudiants. L’aménagement dans un premier appartement en fait notamment partie. Mais qui dit étudiant, dit petit budget, alors comment faire pour meubler son logement sans faire de énormes dépenses ? Pas d’inquiétude, Les Belles Années vont vous donner quelques conseils ! 

Privilégiez les sites de reventes entre particuliers

Leboncoin, Ebay, Market place… Les plateformes sont nombreuses et surtout très utiles ! Vous n’avez qu’à taper dans la barre de recherche ce que vous souhaitez acheter et vous tomberez directement sur des annonces de milliers de particuliers autour de chez vous. Écologique et économique, la seconde main sera votre meilleur allié pour trouver ce dont vous avez besoin à moindre coût. En général, les meubles d’occasion sont environ 60 % moins chers que ceux vendus neufs en magasin. De quoi faire de véritables économies ! D’ailleurs, si vous êtes un négociateur aguerri, vous aurez toujours la possibilité de revoir le prix à la baisse ! 

Jetez un coup d'œil sur les sites spécialisés

De nombreuses enseignes connues se lancent aujourd’hui dans la seconde vie et revendent des meubles d’occasion qu’elles ont rachetée à des clients. Alors si vous êtes plutôt frileux à l’idée de rencontrer des particuliers et négocier les prix, vous pouvez toujours vous rendre sur des sites comme Cdiscount ou même Ikea ! Avec leur catégorie « seconde-vie », vous retrouverez des produits 100 % reconditionnées, ainsi que du mobilier en très bon état. Vous n’avez plus qu’à naviguer sur leurs pages, faire vos achats et réceptionner vos colis une fois la commande expédiée ! 

Renseignez-vous autour de vous

On a parfois de bonnes surprises lorsque l’on demande à nos proches s’ils ont des objets dont ils ne se servent plus à donner. De la vaisselle, des meubles, de la literie… Beaucoup de choses peuvent être bonnes à prendre surtout lorsqu’elles sont en bon état !

 

Les réseaux sociaux seront également d’une grande aide lors de vos recherches. En effet, de nombreux groupes étudiants existent sur Facebook ou Instagram. Des annonces sont souvent publiées par des jeunes qui déménagent et qui souhaitent donner ou vendre leur mobilier. L’entraide dans cette communauté est très forte, alors si vous ne voyez aucun post qui vous intéresse, n’hésitez pas à publier le vôtre et à indiquer ce dont vous avez besoin ! 

Devez un adepte du DIY

Le DIY (Do It Yourself) est une
pratique qui consiste à fabriquer soi-même des produits que l’on pourrait
acheter tout fait en magasin. Pourquoi nous vous en parlons ici ? Car
aménager son appartement, c’est aussi le décorer, et ça peut vite coûter cher.
Alors pourquoi ne pas la faire vous-mêmes ? Facile à réaliser mais surtout
économique, le DIY vous permettra d’utiliser des éléments dont vous disposez chez
vous pour confectionner de nouveaux objets. Pour vous donner quelques idées,
Les Belles Années ont mis en ligne des tutos que vous pouvez retrouver sur nos
réseaux sociaux et notre site internet ! 

 

https://www.lesbellesannees.com/blog/diy-vase-upclycling-bidon-lessive/

 

https://www.tiktok.com/@lesbellesanneesofficiel/video/7198570914894646534

Centre historique de Rennes.

Située au cœur de l’Ille-et-Vilaine, la capitale bretonne possède un patrimoine riche. Classée « Ville d’Art et d’Histoire », Rennes dispose d’un centre historique idéalement conservé, ainsi que d’une multitude de monuments et de musées qui attire chaque année des milliers de visiteurs.

La cité rennaise est un des rares territoires qui parvient à conjuguer avec brio, développement urbain et biodiversité. Elle dispose en effet de 868 hectares d’espaces verts et permet à ses habitants d’être toujours connecté à la nature. Culturelle et animée, la ville organise tout au long de l’année une multitude d’événements culturels incontournables comme les Trans Musicales, le Festival Mythos ou encore les Tombées de la Nuit.  

Vous souhaitez en savoir plus sur Rennes ? Ça tombe bien, puisque Les Belles Années vous ont préparé une sélection de lieux à visiter !

1. Visiter le centre historique

Des magnifiques maisons à pans de bois colorées aux hôtels particuliers en pierre jusqu’aux authentiques ruelles pavées, le centre historique de la ville offre un véritable voyage à travers le temps. Il se présente comme un petit village qui se découvre facilement en transport en commun, mais également à pied, à travers un circuit de 3,5 kilomètres. Rennes dispose d’une architecture originale et fait d’ailleurs partie des villes où on trouve le plus de maisons à colombages en France après Strasbourg. Bordées par des boutiques, des restaurants, mais aussi des monuments, les nombreuses places rennaises bénéficient d’un charme singulier et offrent un véritable moment de détente.

Centre historique de Rennes.

2. Découvrir le patrimoine

Venir à Rennes, c’est faire bien plus qu’une simple excursion. C’est admirer l’héritage et écouter les récits qui se content à chaque coin de rue et qui permettent d’en apprendre plus sur la ville. Les édifices, l’architecture, les places, tous ont une histoire forte et captivante que vous pouvez découvrir au cours de visites guidées. Lors de votre promenade, vous aurez également la possibilité d’observer de remarquables monuments tels que l’Opéra de Rennes, la Cathédrale Saint-Pierre, la Porte Mordelaises ou encore le splendide Parlement de Bretagne. En bref, dans cette ville, vous ne risquez pas de vous ennuyer !

3. Goûter les spécialités

À Rennes, lorsque l’on parle de cuisine, on parle d’un sujet sérieux ! Eh oui, les Bretons sont particulièrement fiers de leur patrimoine gastronomique, et cela se comprend. Leur terroir est composé de spécialités qui ont bercé notre enfance comme les crêpes bretonnes, les palets bretons ou encore le caramel beurre salé. Mais il ne se limite pas qu’à cela, on retrouve aussi des ingrédients comme le beurre, la farine ou le cidre qui accompagnent où composent une bonne partie des plats et desserts. Coquille Saint-Jacques, galette saucisse, frigousse, kouign-amann, far breton, pommé rennais… La liste est longue vue l’étendu du savoir-faire culinaire de la ville. Une chose est sûre, vous dégusterez des produits délicieux mais surtout gourmands.

4. Se balader dans les parcs

Côté nature, Rennes est une compétitrice hors pair ! La ville compte en effet près d’une trentaine de parcs et de jardins dans lesquels les habitants peuvent flâner et se détendre. Chaque espace vert à son univers propre : le Parc des Gayeulles par exemple est à la fois une base de loisirs, de plein air et de sports, tandis que le Jardin du Palais Saint-Georges dispose d’un cadre élégamment fleuri et invite plus à la relaxation. Le plus majestueux d’entre eux est sans aucun doute le Parc du Thabor que l’on appelle aussi le « Princes des Jardins ». C’est l’un des plus beaux de France, il est notamment classé « jardin de prestige » et s’étend sur plus de 10 hectares. On peut dire que la capitale bretonne est une vraie adepte du « flower power » !

5. Flâner au marché des Lices

Depuis quatre siècles, Rennes accueille en son sein le marché des Lices. Tous les samedis matin de 7h30 à 13h30, les habitants se donnent rendez-vous pour venir à la rencontre des 250 producteurs, commerçants et artisans qui vendent leurs produits. Ce sont près de 10 000 chalands qui se réunissent chaque semaine pour admirer les étals généreusement garnis, faire leurs courses, prendre un café en terrasse ou tout simplement pour profiter de l’ambiance unique des lieux. Au fil des heures, les stands de galette-saucisse se remplissent et la place s’anime au rythme des chanteurs et danseurs de rues. Bien plus qu’un simple marché, c’est une vraie expérience à vivre !

Septembre vient de démarrer et comme de nombreux autres jeunes, vous avez sûrement déjà commencé une nouvelle année d’étude. Vous êtes lycéen ou étudiant et vous vous posez encore énormément de questions quant à votre avenir professionnel ? Vous ne savez pas vers quel cursus vous orienter ? Pas d’inquiétude, les forums d’orientation font également leur rentrée et vont vous permettre d’y voir plus clair ! Les Belles Années ont donc décidé de vous donner les 6 bonnes raisons d’aller au Salon de l’Etudiant ! 

1 - Pouvoir poser des questions aux bonnes personnes

Le Salon de l’Etudiant réuni des centaines de stands sur lesquels vous pourrez retrouver le plus part du temps : des responsables de formation, des étudiants ou des professionnels. Selon les questions que vous vous posez, vous aurez toujours quelqu’un qui sera en mesure de vous répondre. Que ce soit sur la formation en elle-même, sur l’établissement, la vie étudiante, ou même sur les métiers, ces personnes sont là pour vous aider alors n’hésitez pas à leur parler ! De plus, après leur avoir rendu visite, vous recevez des documents qui contiennent généralement toutes les informations dont vous avez besoin. 

2 - Se renseigner sur les différents parcours de formations possibles

Vous avez presque fait votre choix sur les études que vous souhaitez réaliser l’année prochaine mais vous ne savez pas encore quel établissement rejoindre ? Vous retrouverez dans ce salon des lycées, universités ou encore des écoles privées avec différents parcours de formations à vous proposer comme des BTS, des licences ou des bachelors. Selon le parcours dans lequel vous êtes actuellement, certains parcours sont plus adaptés, ou bien disposent de spécialisations différentes et susceptibles de vous intéresser. Il ne vous reste alors plus qu’à les découvrir sur leur stand et à faire votre choix !

3 - Découvrir de nouveaux métiers

  • Lorsque vous vous rendez au Salon de l’Etudiant, vous n’avez pas besoin d’avoir une idée bien précise du métier que vous souhaitez exercer plus tard. Ici, vous aurez la possibilité de découvrir des centaines de professions, de discuter avec des professionnels et peut-être même de sortir de cette journée avec un nouveau projet d’orientation. En effet, la particularité de ce genre de forum, c’est qu’il vous ouvre les portes à des secteurs d’activités que vous n’auriez peut-être jamais imaginées ! Jeux vidéo, luxe, mode, design, hôtellerie, ne vous fermez à rien ! Il est important de profiter de ce genre d’événement, vous pourrez bénéficier de conseils avisés et transparents pour vous permettre de trouver votre voie ! 

4 - Préparer sa future formation

Vous avez déjà repéré les formations qui vous intéressent ainsi que les écoles dans lesquelles vous souhaiteriez postuler ? Alors vous pouvez vous rendre directement sur les stands qui vous concernent et obtenir des renseignements supplémentaires : quels cours allez-vous suivre, quelles sont les conditions d’inscription ou encore à quoi ressemble l’établissement dans lequel vous allez étudier ? Vous aurez également la possibilité de discuter avec d’autres étudiants afin qu’ils vous parlent de leur expérience, des difficultés qu’ils ont rencontrées et des points positifs de leur cursus. 

5 - Se rassurer avant de déposer sa candidature

Que vous soyez un lycéen, un bachelier ou même déjà un étudiant, rien ne vous empêche de participer au Salon de l’Etudiant. En effet, ces événements sont faits pour vous permettre de trouver votre voie, peu importe votre niveau d’étude actuel. Plus vous vous renseignez, et plus vous serez serein lors de rentrer vos vœux sur Parcoursup, ou de déposer votre candidature auprès des écoles. Cette confiance se sentira lorsque vous devrez rédiger votre lettre de motivation ou selon les établissements, lorsque vous passerez un entretien. Alors n’hésitez pas, anticipez, informez-vous, posez des questions pour postuler sereinement à la formation de votre choix. 

6 - Assister à un salon partout en France

Paris, Lyon, Bordeaux, Lille, Amiens, Toulon, Poitiers, Montpellier… Les Salons de l’Etudiant sont organisés dans près de 50 villes françaises, il y en a sans aucun doute un proche de chez vous. Si vous songez à étudier ailleurs que proche de chez vous, n’hésitez pas à vous rendre dans d’autres agglomérations pour explorer toutes les possibilités qui s’offrent à vous, après tout, vous n’avez rien à perdre ! 

Vous souhaitez étudier dans une autre ville mais vous avez peur de ne pas trouver de logement ? Pas d'inquiétude !

Avec plus de 50 résidences implantées dans 23 villes, Les Belles Années vous accompagnent à travers cette nouvelle aventure pour vous offrir le meilleur de la vie étudiante. Proches des grandes écoles, des commerces et des transports en commun, nos logements sont idéalement situés et entièrement meublés. Pour en savoir plus, rendez-vous dans la rubrique « Nous contacter » afin d’être recontacté dans les plus brefs délais.

 

Sources :

https://www.letudiant.fr/espace-pro/decouvrez-l-etudiant/nos-actualites/decouvrez-le-calendrier-2022-2023-des-salons-de-l-etudiant.html

https://www.onisep.fr/Choisir-mes-etudes/au-lycee-au-cfa/salons-de-l-orientation-5-raisons-de-s-y-rendre

 

https://www.letudiant.fr/etudes/salons/page-5.html

Aujourd’hui on explique l’impact positif des aides financières sur la réussite des études universitaires et la vie des étudiants ! Dans un contexte où les frais de scolarité augmentent, au même titre que les frais liés au logement, le financement des études devient un enjeu majeur. Les aides financières, telles que les bourses et primes, les prêts étudiants et les subventions gouvernementales, allègent la pression financière des étudiants, leur permettant de se concentrer sur leurs cours et leurs études. En favorisant l’accessibilité à l’éducation, ces aides contribuent à améliorer les conditions de vie des étudiants et à encourager la réussite académique. Quelles sont ces aides financières étudiantes et l’impact sur les études ?

Les différents types d'aides financières étudiantes disponibles

Il existe une variété d’aides financières destinées à soutenir les étudiants dans leur parcours universitaire et leur réussite académique.

Les bourses et primes étudiantes

Les bourses d’études sont des aides destinées aux étudiants modestes ayant de bons résultats scolaires. Ces aides permettent pour beaucoup de poursuivre leurs études supérieures en allégeant les contraintes financières. Ainsi les étudiants peuvent, par exemple, faire la demande des aides suivantes :

  • La prime d’activité, notamment pour les étudiants ayant un job étudiant ou une alternance) ;
  • La bourse étudiante du CROUS sur critères sociaux ;
  • La bourse Erasmus+, pour tout échange universitaire à l’étranger.

 

Vous pouvez également bénéficier d’aides et bourses étudiantes spécifiques à votre région. N’hésitez pas à effectuer une simulation d’aides étudiantes pour connaître une estimation de vos droits !

Les prêts étudiants et subventions gouvernementales

Les prêts étudiants, bien qu’entraînant une dette, facilitent l’accès à l’éducation en répartissant les frais sur une période plus étendue. De plus, des taux d’intérêts intéressants auprès de votre banque peuvent être négociés en tant qu’étudiant. Les subventions gouvernementales allègent également le poids financier des études, encourageant ainsi les étudiants à se concentrer sur leurs cours et leurs études. On retrouve notamment :

  • L’aide au mérite ;
  • L’aide à la mobilité ;
  • L’allocation pour la diversité dans la fonction publique.

L'impact des aides financières sur la réussite en études supérieures

Allégement de la pression financière des étudiants

Les aides financières jouent un rôle essentiel dans la réussite des études universitaires des étudiants. En allégeant la pression financière, elles leur permettent de se concentrer pleinement sur leurs cours et leurs études. Moins stressés, les étudiants bénéficiant d’aides sont ainsi plus enclins à réussir leurs examens et à obtenir de meilleures notes.

Accès aux universités et écoles payantes facilité

Ces aides contribuent également à rendre l’université plus accessible, ouvrant la voie à une diversité d’étudiants talentueux. En améliorant les conditions de vie, elles permettent aux étudiants de mieux se consacrer à leurs études, favorisant ainsi leur réussite académique. Pour maximiser cet impact positif, il est crucial que les étudiants recherchent et saisissent toutes les opportunités d’aides financières disponibles, tout en suivant des conseils en matière de gestion budgétaire et de planification d’études.

L'influence des aides financières sur le choix des études et des cours

Un choix d’études en fonction de leurs aspirations

Les aides financières exercent une influence significative sur les décisions des étudiants concernant leurs études et leurs choix de cours à l’université. En leur offrant une plus grande liberté de choix, ces aides leur permettent de suivre des études qui correspondent véritablement à leurs aspirations, plutôt que de se focaliser uniquement sur des filières plus rentables. Les étudiants sont également encouragés à opter pour des domaines d’intérêt public, souvent moins rémunérateurs, mais essentiels pour la société. Les aides financières jouent également un rôle crucial dans la promotion de la recherche et de projets innovants, car elles soutiennent les étudiants dans leurs études supérieures.

L'effet des aides financières sur la conciliation entre études et travail

Plus de temps pour une vie étudiante plus remplie

L’impact des aides étudiantes se mesure également au niveau de la conciliation entre les études et le travail des étudiants à l’université. En réduisant le besoin de travailler à temps plein (jobs étudiants) pour financer leurs études, ces aides permettent aux étudiants de se concentrer davantage sur leur parcours académique et vie étudiante. Cette situation favorise une meilleure qualité d’apprentissage et de meilleures performances scolaires. En équilibrant la vie professionnelle et la vie étudiante, les aides financières aident les étudiants à mieux gérer leur emploi du temps chargé et à éviter des situations de burn-out ou d’échec scolaire. L’effet positif des aides sur la réussite académique incite également les étudiants à mieux organiser leur temps entre les cours, les études, et le travail, contribuant ainsi à une expérience étudiante plus épanouissante.

L’alternance est devenue une voie très prisée par de nombreux étudiants et jeunes professionnels qui cherchent à acquérir à la fois des connaissances théoriques et une expérience pratique dans le monde du travail. Dans cet article, nous te présentons Valumni, la nouvelle communauté d’alternants de Valority et des Belles Années, ainsi que ses avantages.

Valority : Une entreprise engagée envers l'alternance

Valority, acteur majeur dans le domaine de la gestion de patrimoine, a toujours mis un point d’honneur à recruter des alternants. Conscient des avantages qu’elle offre tant aux étudiants qu’au groupe lui-même, Valority a créé Valumni, la première communauté d’alternants au sein du groupe qui favorise le partage de connaissances et d’expériences entre les membres.

Le 8 mars 2023, en présence des 70 alternants du groupe, la toute première promotion Valumni a été lancée au siège de Valority à Lyon. Au cours de cette journée, les alternants ont été sensibilisés sur l’importance des ambitions du groupe en matière de RSE et se sont engagés à contribuer activement à la stratégie de développement durable du groupe.

Le projet Valumni inclut que chaque alternant, en complément de ses missions quotidiennes, fasse partie d’un groupe dédié à une cause engagée sur toute la durée de son alternance. La création de cette communauté projette également de développer les compétences des apprenants pour préparer leur future intégration sur le marché du travail.

 

Nos Valumnis devront porter 8 projets RSE jusqu’à l’été comme le Bureau des Valumnis, la lutte contre le cancer du sein, l’aide aux sans-abris ou encore le sport en entreprise. Chaque sujet est conçu dans une perspective de long terme de sorte que les prochains alternants puissent proposer continuellement de nouvelles idées.

Pourquoi devenir un Valumni ?

Faire partie de la communauté Valumni présente de nombreux avantages, notamment celui d’obtenir une proposition d’embauche à la fin de son cursus scolaire. C’est également l’opportunité de pouvoir échanger avec d’autres personnes sur des thématiques sociétales et de participer à des projets concrets.

En tant qu’alternant Valumni, vous bénéficierez de réelles perspectives d’évolution au sein de l’entreprise. Valority valorise la promotion interne et estime que les alternants sont une source précieuse de talents.

Si vous faites preuve de motivation, de détermination et de résultats probants pendant votre alternance, vous aurez de grandes chances de vous voir offrir de belles opportunités d’emploi à long terme au sein de l’entreprise. Le groupe propose une diversité de métiers dans le domaine de la gestion de patrimoine, gestion locative, comptabilité ou encore webmarketing.

Alors si vous aussi vous avez envie de devenir membre de la communauté Valumni n’hésitez pas à postuler ici 👇

 

https://recrutement.valority.com/

S’installer dans un nouveau logement est pour un étudiant une étape excitante et complexe à la fois. Il s’apprête à vivre ces premiers instants de vie en autonomie, dans son premier petit cocon qu’il pourra personnaliser à sa guise et dans lequel il pourra s’épanouir pleinement. Mais il devra également faire face à une multitude d’inconnues comme faire des visites, déposer un dossier, réaliser un état des lieux et surtout, trouver comment payer son loyer. Pour ça, pas d’inquiétudes, Les Belles Années sont là pour vous indiquer toutes les aides dont vous pouvez profiter pour financer votre appartement !

La Bourse sur Critères Sociaux (BCS)

Tout d’abord, en tant qu’étudiant, si vous avez déposé votre dossier auprès du Crous, vous pouvez bénéficier d’une bourse sur critères sociaux (BCS). Pour être éligible, vous devez :

  • Être inscrit en formation initiale en France ou dans un pays de l’Union Européenne.
  • Être inscrit au sein d’un établissement d’enseignement public ou privé en capacité d’accueillir des boursiers.
  • Suivre des études supérieures à plein temps.
  • Avoir les plafonds de ressources requis. 

La Caisse d'Allocations Familiale (CAF) ou Action Logement

En parallèle de cette bourse, vous pouvez également obtenir d’autres aides délivrées par le Caisse d’Allocations Familiale (CAF) ou Action Logement.

La CAF dispose de 3 dispositifs non-cumulables :

  • L’Aide au Logement Personnalisée (APL) : elle est destinée aux locataires d’un logement conventionné qu’il soit neuf ou ancien.
  • L’Allocation Logement Familiale (ALF) : elle est réservée aux personnes qui ne sont pas éligibles à l’APL et qui sont mariées depuis moins de 5 ans ou qui ont une personne à charge ou des enfants.
  • L’Allocation de logement sociale (ALS) : elle s’adresse à ceux qui ne sont ni éligibles à l’APL, ni à l’ALF.

Avec Action Logement, vous pourrez profiter de différentes aides comme :

  •  Mobili-Jeunes : une subvention entre 10 € et 100 € réservée aux jeunes qui sont en alternance.
  • Visale : un garant 100 % gratuit pour tous les étudiants majeurs.
  • Loca-Pass : un prêt à taux zéro destiné à avancer le dépôt de garantie.

 

Les régions et les municipalités disposent également de fonds pour vous aider à financer votre logement. Si vous souhaitez prendre connaissance des dispositifs disponibles dans votre région, vous pouvez vous rendre sur www.etudiant.gouv.fr dans la rubrique « Aides des régions et des Outre-mer ». 

 

Pour connaître toutes les aides dont vous pouvez bénéficier, rendez-vous sur le site 1jeune1solution.gouv.fr afin de réaliser une simulation. 

 

Sources :

https://www.etudiant.gouv.fr/fr/aides-au-logement-et-la-caution-locative-1294

https://caf.fr/allocataires/aides-et-demarches/droits-et-prestations/logement/les-aides-personnelles-au-logement

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F12214

Sixième commune la plus peuplée de France après Nice, Toulouse ou encore Lyon, Nantes est une ville attractive et dynamique où il faut bon vivre. Elle constitue un pôle économique majeur du Grand Ouest et génère chaque année des milliers d’emplois. Avec une offre de formation plus qu’intéressante, elle regroupe également une communauté importante d’étudiants qui représente aujourd’hui près de 10 % de sa population.  

 

 

La cité des Ducs émerveille touristes et habitants tout au long l’année de par la beauté de son cadre naturel et son charme si singulier. Classée « Ville d’Art et d’Histoire », Nantes dispose d’un patrimoine culturel riche avec des monuments d’exceptions tels que la Cathédrale Saint-Pierre ou le Château des Ducs de Bretagne.

 

 

Les Belles Années et leurs résidences se sont installées dans cette belle ville, et pour vous aider à la découvrir, voici pour vous notre sélection de lieux à visiter ! 

Flâner dans le jardin des plantes

Ce magnifique jardin de 7 hectares regroupe près de 10 000 espèces vivantes sur près de 800 mètres carrés de serres. Chaque saison, plus de 50 000 fleurs sont plantées et parmi elles, de splendides espèces comme le magnolia d’hectot, le tulipier de Virginie ou encore le pin Wollemi. Réputé pour son impressionnante collection de camélias, il détient le label « Jardin Remarquable » et figure parmi les grands jardins botaniques de France.

Haut lieu de touriste nantais, ce parc botanique vieux de 150 ans accueille toute l’année des millions de visiteurs venus pour admirer les plantes et profiter de ce splendide écrin de verdure situé en plein cœur de ville. C’est l’endroit idéal pour se promener, passer un moment en toute tranquillité, ou tout simplement prendre un café.

Découvrir le Passage Pommeraye

Cette galerie marchande située en plein centre-ville est classée « Monument Historique » depuis 1976. Construite à la fin du XIXe siècle, elle s’organise sur 3 niveaux autour d’un escalier monumental et regroupe des commerces, des restaurants, mais aussi des habitations. Considéré comme une véritable réussite architecturale, ce passage dispose d’une décoration détaillée et très fournie qui donne à ce lieu tout son charme. Il a su rester au fil du temps, un lieu de commerce florissant et représente aujourd’hui une étape phare du tourisme nantais après la Cathédrale Saint-Pierre, un magnifique édifice catholique riche de plus de 1500 ans d’Histoire.

Embarquer sur un bateau

La beauté du patrimoine nantais ne se limite pas à ses monuments, elle se trouve également dans la nature. Naviguer sur les eaux paisibles de l’Erdre et de la Loire est un des meilleurs moyens pour s’en rendre compte. La Toue « Libellule » propose différentes croisières pour découvrir l’histoire, la faune et flore de Nantes 

  • Au cœur de Nantes
  • Erdre et Loire
  • Bol d’Erdre
  • Sunset Gourmand
  • Repas vigneron

Avec des tarifs qui varient entre 20 € et 70 € selon le circuit choisi, ce bateau traditionnel permet d’arpenter l’estuaire tout au long de l’année. Une façon agréable et originale pour en apprendre plus sur cette ville et déguster par la même occasion, de bons produits locaux.

 

Gratuit : à condition d’avoir un Pass Nantes

Admirer les arts de rue

Le graffiti, cette pratique initialement illégale est devenue à Nantes, une vraie activité touristique. Il y a quelques années, la municipalité a mis en place un « plan graff » avec une douzaine de lieux afin de permettre aux artistes d’exercer leur art en toute légalité. À travers cette initiative, la ville souhaite transformer ses murs oubliés en réels espaces de création et d’expression. De nombreux artistes connus tels que Ador et Semor, Pedro ou encore Roger Dimanche ont activement participé à la réalisation de ces œuvres éphémères.

Ce projet initié en coopération avec l’office de tourisme de Nantes propose aujourd’hui des circuits en centre-ville de 5 km, en compagnie de Sarah Guilbaud, passionnée de street art et graff depuis plus d’une vingtaine d’année.

Tarif : 6 € pour les étudiants.

Gratuit : à condition d’avoir un Pass Nantes

Bonus : Qu’est-ce que le Pass Nantes ?

Le Pass Nantes,
c’est LE bon plan pour visiter la ville à moindres coûts. Il offre un accès
libre pendant 24h aux : 

  • Transports en commun, navette aéroport et Transports en commun, navette et TER
  • Musées et sites incontournables
  • Visites et circuits
  • Croisières sur l’Erdre et la Loire
  • Locations de vélos et de kayaks
  • Dégustations et moments conviviaux

Différents forfaits sont disponibles, la durée des Pass varie selon vos envies. Ils peuvent donc être valables pour une journée, un week-end ou même une semaine ! N’hésitez pas à en profiter !

 

Il y a un mois, le site Parcoursup ouvrait officiellement ses portes afin de permettre à chaque lycéen de se familiariser avec la plateforme. À quelques jours de la prochaine phase, un petit rappel s’impose ! Quelles sont les dates à ne pas manquer ? En quoi consistent les différentes étapes ? Les Belles Années vous expliquent tout ! 

Rappel des dates clés

Il est important d’avoir les différentes étapes de Parcoursup en tête pour être sûr de ne rien manquer !

R 20 décembre 2022 : ouverture du site d’information Parcoursup et du moteur de recherche de formations.

¨ 18 janvier 2023 : début des inscriptions et de formulation des vœux.

¨ 6 avril 2023 : date limite pour formuler les vœux et compléter les dossiers.

¨1er juin – 13 juillet 2023 : phase principale d’admission en étude supérieure.

¨ 15 juin – 12 septembre 2023 : phase complémentaire d’admission.

En quoi consistent les différentes étapes ?

20 décembre

 Ouverture du site : cette étape vous permet de prendre connaissance du catalogue des formations disponibles et de regarder quels établissements seraient susceptibles de vous plaire.

 

18 janvier – 6 avril

Formulation des vœux : pendant cette phase, vous pouvez choisir jusqu’à 10 formations que vous devez ensuite trier par ordre de préférence. Vous avez également la possibilité de formuler jusqu’à 20 « sous-vœux », c’est-à-dire de sélectionner plusieurs établissements pour une même formation. Pendant cette période de deux mois, il vous est notamment demandé de compléter vos dossiers avec votre CV et lettre de motivation avant de pouvoir confirmer vos vœux.

 

1er juin – 13 juillet

Phase d’admission : c’est à cette période que vous recevez vos résultats d’admission, visibles dans votre dossier candidat. Vous obtenez une réponse afin de savoir si vous êtes pris dans la formation de votre choix. Cependant, les réponses varient selon l’établissement dans lequel vous avez fait votre demande :

Pour les formations sélectives, vous pouvez être :

·        Refusé

·        Admis

·        Sur liste d’attente

Pour les formations non-sélectives, la réponse peut-être :

·        Accepté

·        Oui-si – vous êtes accepté à condition de suivre un parcours personnalisé

·        Sur liste d’attente

Et enfin, pour les vœux en apprentissage, seulement deux réponses sont possibles :

·        Oui – sous réserve de la signature d’un contrat

·        Non – votre dossier n’a pas été retenu

 

15 juin – 12 septembre

 

Phase complémentaire : elle concerne les candidats qui n’ont reçu que des réponses négatives de la part des formations sélectives ou dont tous les vœux ont été mis sur liste d’attente. Si vous êtes concernés par l’une de ces situations, vous aurez alors la possibilité de reformuler des vœux et de vous faire aider par la Commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES). 

Quelques conseils pour réussir toutes vos étapes

Renseignez-vous : cherchez les métiers ou les formations qui vous intéressent et regardez comment vous pouvez y accéder. En effet, plusieurs diplômes peuvent vous permettre à terme d’exercer la profession de votre choix. D’ailleurs, de nombreux sites comme l’étudiant.fr proposent des « fiches métiers » pour vous guider dans votre orientation.  

 

Participez aux journées portes ouvertes : rien de mieux que de se rendre directement dans l’école de votre choix pour voir si celle-ci vous convient. Lors de ces journées, les intervenants vous présentent tout ce qu’il y a à savoir, que ce soit sur l’établissement en lui-même ou sur la formation qui vous intéresse. Cela vous permettra de vous projeter et d’affiner votre choix lors de la formulation de vos vœux.

 

 

Ne faites pas tout à la dernière minute : c’est une erreur récurrente, pourtant, lorsqu’il est question de votre avenir, mieux vaut mettre toutes les chances de votre côté. Avec Parcoursup, vous avez deux mois pour formuler vos vœux et remplir vos dossiers. Cette période plutôt large a été mise en place pour que vous ayez le temps de faire votre choix et de fournir les pièces demandées. En effet, bien que les démarches ne soient pas très compliquées, elles prennent tout de même du temps et les faire assez tôt vous permettra d’éliminer une bonne dose de stress.